Correspondants French Tech

Notre approche collaborative pour faire évoluer les politiques publiques : nommer des correspondants qui partagent et mettent en oeuvre une vision pro-startups, au sein des ministères, établissements publics et organismes de sécurité sociale.

01

PANORAMA

Pourquoi avoir mis en place des correspondant French Tech ?

L’un des objectifs de la Mission French Tech est de renforcer le soutien des services de l’Etat à l’écosystème de start-ups, en mobilisant leurs expertises pour accompagner les entreprises et en intégrant de plus en plus les enjeux des start-ups dans les politiques publiques. Les réseau des correspondants French Tech a donc été mis en place pour plusieurs raisons :

  • Renforcer l’accompagnement des start-ups par les services de l’Etat, en particulier dans le cadre des programmes French Tech 120 et French Tech Central ;
  • Renforcer l’intégration des enjeux des start-ups dans la conception des politiques publiques ;

Un correspondant French Tech, c’est :

une personne en chair et en os, qui travaille dans une de nos administrations partenaires des programmes French Tech 120 et French Tech Central, et qui a été désignée par son administration comme le référent dédié pour tous les sujets concernant les start-ups.

Ce réseau de correspondants de la French Tech a été créé pour accompagner le développement des startups françaises grâce à des politiques et services publics plus efficaces.

Il est composé de plus de 60 correspondants officiellement nommés, qui opèrent au sein des ministères, établissements publics et organismes de sécurité sociale.

L’objectif est de faciliter les relations entre les startups et les administrations, en s’assurant que les entrepreneurs aient accès à :

  • une meilleure information sur les législations et régulations qui les concernent ;
  • des politiques publiques plus cohérentes pour aider au développement de leurs startups ;
  • des opportunités de contrats avec les services de l’Etat.

02

Avantages

Les avantages de cette communauté de correspondants

Ce réseau de correspondants fait de l’ensemble des pouvoirs publics des partenaires des entrepreneurs.

Concrètement il permet :

  • de mieux informer les entrepreneurs sur les opportunités issues de la législation et de la réglementation,
  • d’identifier de nouvelles mesures législatives ou réglementaires destinées à favoriser le développement de l’écosystème French Tech,
  • d’assurer une présence de services publics sensibilisés aux enjeux des startups dans les 13 Capitales French Tech, 
  • de proposer des services dédiés aux startups sélectionnées dans le programme French Tech 120.

Partners

Les Correspondants French Tech, nommés en juillet 2019, viennent des organismes suivants : 

MINISTERE CONCERNE

Ministère du Travail – Délégation générale à l’Emploi et à la Formation professionnelle

Ministère du Travail – Direction générale du travail

Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation – Direction générale de la recherche et de l’innovation

Ministère de l’Intérieur – Direction générale des étrangers en France 

Ministère des Solidarités et de la santé – direction générale de l’offre de soins 

Ministère de l’Agriculture – Direction générale de la performance économique et environnementale des entreprises

Ministère de l’Education et jeunesse – Direction Générale de l’Enseignement Scolaire

Ministère de la transition écologique et solidaire – Commissariat général au développement durable

Ministère de la transition écologique et solidaire – Contrats de transition écologique

Ministère de l’Europe et des affaires étrangères

Ministère des armées – Agence de l’innovation de défense

Premier ministre – direction interministérielle de la transformation publique

Premier ministre – France Stratégie

Ministère de l’Économie et des Finances – Direction générale des entreprises

Premier ministre – France expérimentation

Ministère de l’Économie et des Finances – Direction générale du Trésor

Ministère de l’Économie et des Finances – direction des achats de l’Etat

Ministère de l’Économie et des Finances – direction de la Législation fiscale

Ministère de l’Économie et des Finances – Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes

Ministère de l’Économie et des Finances – Médiateur des entreprises

Ministère de l’Économie et des Finances – Douanes

Ministère de l’Économie et des Finances – Direction générale des Finances publiques

Ministère des Solidarités et de la Santé – Délégation interministérielle du numérique en santé

Ministère des Solidarités et de la Santé – Délégation du numérique en santé

Services du Premier Ministre – DINUM – Govtech

Services du Premier Ministre – DINUM – FRANCECONNECT

Ministère de l’action et des comptes publics – DITP